Les nouveaux enjeux et défis du métier de Directeur / Directrice des Ressources Humaines

Le Directeur des Ressources Humaines (DRH) est directement rattaché à la Direction Générale de l’entreprise. Responsable de la politique de recrutement, il se charge également de la gestion des relations humaines et de management social de l’entreprise. Il peut exercer dans toutes les grandes et moyennes entreprises qui ont besoin d’une personne pour gérer l’ensemble du personnel. Il est aussi présent dans les collectivités territoriales, les administrations et les services publics.

Au cours de la transformation progressive des ressources humaines, le rôle du DRH a évolué pour aborder l’économie de l’entreprise dans un contexte tendu où l’acquisition des talents et l’engagement des collaborateurs est un enjeu business important. Sa fonction se détache peu à peu du statut administratif où elle s’est fondée pour s’orienter vers des enjeux de développement humain et économique de l’entreprise.

Dès lors, le DRH a peu à peu gagné en reconnaissance. Ce n’est plus une fonction que les collaborateurs supportent par intérêt, c’est un partenaire à part entière qui apporte la performance, la vision stratégique, le sens et l’image sociale fondamentale de l’entreprise.

Ces dernières années ont été fortement impactée par la crise sanitaire, notamment pour les DRH. Alors que le coronavirus continue de se propager, les ressources humaines doivent jouer un rôle essentiel pour relever les nouveaux défis organisationnels.

Quels sont les nouveaux enjeux et défis du Directeur des Ressources Humaines ?

Évolution des modes de travail

La technologie entraine la transformation numérique des entreprises vers un environnement de travail plus moderne et virtuel. La gestion de ce nouveau mode de travail est une préoccupation majeure du Directeur des Ressources Humaines.

Afin de minimiser ces préoccupations, les DRH optent pour un format de travail hybride c’est-à-dire allier les avantages du travail en présentiel avec ceux du travail à distance. Pour cela, ils transforment les bureaux en des lieux de travail qui favorisent la coopération et tentent de synchroniser les salariés lors des missions qui exigent une coordination.

Optimisation du travail à distance

Le télétravail n’est pas près de disparaître. L’une des priorités du DRH est donc de minimiser les risques de ce mode de travail difficile à contrôler. En effet, celui-ci entraîne dans certains secteurs d’activités une augmentation de la productivité plus que dans d’autres.

La gestion des talents en télétravail est également un enjeu majeur. Pour y parvenir, il est conseillé d’avoir un Système d’Information de gestion des Ressources Humaines (SIRH) qui garantit une communication transparente pour une gestion efficace des ressources humaines et une évaluation complète des performances de chacun.

Implication des salariés à la stratégie de l'entreprise

L’engagement des collaborateurs est nécessaire pour améliorer la productivité. Engager activement son équipe dans la stratégie de l’entreprise a toujours été un défi pour le DRH, en particulier à une époque où de nombreuses équipes travaillent à distance. Les travailleurs à distance ont tendance à être moins motivés qu’en présentiel.

Le DRH doit mettre en place différents leviers de motivation afin d’impliquer au maximum ses collaborateurs comme leur permettre de prendre des initiatives et créer des équipes de travail ou encore suivre leur progrès et féliciter leur succès. Enfin, il est important d’établir un plan d’action bien définit et assurer son suivi en tenant des réunions régulières.

Optimisation des compétences des équipes

Pour le département des Ressources Humaines, il est important de bien former les salariés et de leur permettre d’acquérir toutes les compétences nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. Cela permet aussi une bonne gestion des carrières. L’avènement du digital a précipité la nécessité de mettre en place un processus permettant aux collaborateurs d’assimiler de nouvelles compétences. Ainsi, l’amélioration des compétences numériques est la clé du succès de l’entreprise à long terme.

Le Directeur des Ressources Humaines jouera un rôle clé pour relever les défis de la nouvelle ère numérique en matière de gestion des ressources humaines.

Le métier de DRH s’est imposé au fil des années. De nos jours, le Directeur des Ressources Humaines est perçu comme un véritable leader, un levier d’équilibre dans les organisations, capable de manier les chiffres et de gérer les collaborateurs. Rejoignant le corps des affaires de l’entreprise, il apporte des solutions organisationnelles aux problèmes business.

L’une des solides preuves de l’amélioration du métier de DRH est sa rémunération, qui se retrouve au même niveau que celle du Directeur Financier.

Comment devenir Directeur / Directrice des Ressources Humaines ?

Le métier de DRH nécessite une formation de niveau BAC +5 avec une spécialisation en Ressources Humaines. L’École ESAGE forme au titre de Manager des Ressources Humaines certifié de niveau 7 à travers son Mastère Direction des Ressources Humaines qui s’effectue en 2 ans après un BAC +3 et en alternance afin de permettre d’allier formation théorique et pratique. Il s’agit d’une formation complète qui prépare les futurs Responsables et Directeurs des Ressources Humaines. Au regard de cette fonction devenue indispensable pour les entreprises, le Mastère DRH répond à toutes leurs attentes et problématiques.

Quelle est l'évolution possible après le métier de Directeur / Directrice des Ressources Humaines ?

Un / Une DRH qui possède déjà des années d’expériences dans son domaine peut devenir consultant en ressources humaines en ouvrant un cabinet privé afin de transmettre son savoir et ses expertises. Il peut également choisir de devenir coach en recrutement afin d’accompagner les chercheurs d’emploi dans leur insertion professionnelle.