Responsable RSE

le campus de Paris

Responsable RSE

  • Chargé de la Responsabilité Sociale et Environnementale
  • Chargé de RSE
  • Responsable Développement Durable

Le Responsable du développement durable ou responsable RSE pilote la stratégie et toutes les actions de développement durable de son entreprise.

  • Directeur Général
  • Directeur Opérationnel
  • Directeur de la Stratégie et du Développement

Le Responsable RSE sensibilise les collaborateurs et les parties prenantes aux bonnes pratiques environnementales, économiques et sociétales à adopter, afin de réaliser une transformation des métiers. Il travaille avec tous les départements de l’entreprise et les encourage à changer pour intégrer la RSE dans leur quotidien.

Sa marge d’action est large. Ce véritable touche-à-tout est un pilier de l’entreprise. Son rôle n’est pas seulement de s’adapter aux obligations légales applicables, mais surtout, elle doit convaincre le Comité de Direction d’investir dans le capital humain, de s’engager avec les parties prenantes et d’agir en faveur de l’environnement.

Les tâches sont nombreuses et consistent en des activités visant le développement durable.

Gérant la démarche RSE, qui est liée à tous les départements et métiers de l’entreprise (production, marketing, ressources humaines, logistique, achats, etc.), le responsable RSE doit faire des diagnostics et identifier les leviers d’actions avec les managers. En outre, des indicateurs de performance doivent être définis pour mesurer les résultats des dispositifs mis en œuvre dans le cadre de cette démarche RSE.

 Le RRSE mène des actions de lobbying et de communication internes et externes. En interne, il propose des instructions pratiques et des programmes de formation à ses collaborateurs et en externe à ses clients, fournisseurs et prestataires. Les campagnes de sensibilisation renseignent sur les engagements pris et les actions futures. Le responsable RSE doit également assurer un suivi technique et réglementaire. Il doit également rendre compte des actions entreprises et préparer un rapport annuel.

  • Conseiller sur les bonnes pratiques et promouvoir les initiatives RSE au sein de l’entreprise
  • Participer à la mise en place et au développement de la démarche RSE en cohérence avec les autres politiques (RH, production, sécurité, prévention…)
  • Mettre en place des indicateurs et processus de contrôle de la performance de la politique RSE / développement durable et superviser l’atteinte des objectifs
  • Organiser des campagnes de sensibilisation au développement durable auprès de l’ensemble du personnel (plaquettes, brochures, guides…)
  • Assurer le reporting

Il a la responsabilité de sensibiliser, mobiliser et d’engager l’ensemble des salariés (y compris la Direction) autour des questions de développement durable pour avoir un impact positif sur la société mais aussi mieux respecter l’environnement (ex. réduction des déchets réduction empreinte carbone).

Connaissances

  • Connaissance en développement durable
  • Environnement
  • Responsabilité sociale
  • Sociétale des entreprises

Qualités requises

  • Être organisé
  • Être un bon communicant : savoir argumenter et convaincre
  • Être à l’écoute et savoir dialoguer
  • Savoir insuffler le changement
  • Avoir un forte capacité d’adaptation et de compréhension
  • Avoir de la patience

Ce poste est réservé aux managers ayant déjà acquis une bonne expérience technique et stratégique. Un minimum de 7 à 10 ans d’expérience en affaires est requis, 5 ans dans les communautés.

En entreprise, une expérience terrain avec des responsabilités opérationnelles et qui permettent une bonne connaissance du fonctionnement et des métiers est appréciée. Pour ces raisons, les entreprises recourent de préférence à des promotions internes, même si les recrutements externes sont plus fréquents qu’il y a dix ans.

Cadre confirmé : entre 4000 € et 8000€ brut mensuel.

Après plusieurs années à ce poste, le responsable RSE peut évoluer vers des postes de directeur de la stratégie ou du développement, responsable d’une ONG ou encore directeur d’un cabinet de conseil en responsabilité sociale.

Rôle essentiellement communicatif, le Directeur du Développement Durable occupe désormais un poste de plus en plus stratégique qui nécessite des compétences dans le domaine environnemental mais aussi dans celui de l’éthique ou encore dans l’achat de produits durables. Le directeur du développement durable a maintenant un rôle central car il doit inventer un modèle économique plus respectueux de l’homme et de son environnement sur le long terme. Alors qu’il peine encore à prendre du poids dans l’organigramme, il est et sera de plus en plus sollicité pour aborder les domaines de la gouvernance et de la responsabilité sociale des entreprises.

  • Animateur / Animatrice Qualité
  • Sécurité et développement durable
  • Facility Manager
  • Responsable HSE – Hygiène Sécurité, Environnement

Passez à l'action !

CANDIDATER

RECRUTEZ NOS PROFILS